mardi 16 août 2011

prestidigitation et magie russe



Continuons avec les belles gravures sur bois dans les livres du XIXe siècle.
Aujourd'hui un ouvrage remarquable et très mystérieux puisqu'il s'agit d'un livre entièrement écrit en cyrillique et consacré à un sujet étonnant : les tours de magie !
Bien évidemment je ne pourrai rien vous dire sur le texte dont j'ignore même la langue. (russe ?)
Mais finalement cela nous offre encore plus ce sentiment d'étrangeté, de bizarrerie vis-à-vis des images qui atteignent là, je crois un summum de surréalisme à rebours, de pataphysique ignorée...
Bref, j'adore ce livre.
On y trouve des tours de manipulations de cartes à jouer, de pièces, des apparitions et disparitions d'objets dans des boîtes à système, des automates mécaniques et diaboliques et des corps qui sont soulevés dans l'espace !
Je ne sais rien du dessinateur et du graveur mais on retrouve bien ce style à la fois analytique, précis et un rien brut de ce type de gravure. Il est aisé de comprendre que je regarde tout ça avec envie et admiration.
Il est question ici d'une nécessité de lisibilité du geste et des objets. Le dessin sert ce dessein.
Le livre date de 1877 et fut acheté il y a bien 15 ans maintenant sur un vide-grenier.
Si parmi vous certains peuvent reconnaître la langue et nous en dire un peu plus sur cet objet éditorial...
Emmanuel peut-être ?
Et soyez tranquilles, je suis au travail. Je pose de l'aquarelle.